Nombre total de pages vues

mardi 31 janvier 2017

Qui sera le prochain Napoléon ?

En novembre dernier je m'étais aventuré à faire quelques prévisions approximatives concernant les résultats du premier tour des prochaines élections présidentielles françaises et ça donnait ce qui suit:
  • Mélanchon : 20%
  • Hollande : 20%
  • Macron : 20%
  • Bayrou : 20%
  • Fillon : 20%
  • Le Pen : 20%
Je me suis trompé au moins sur un point, à savoir qu'Hollande serait en fait remplacé par Hamon (celui qui va me dire que mon arithmétique n'est pas conventionnelle je lui répondrais qu'on s'en fout un peu)

En ce qui concerne Bayrou, il se tâte toujours, donc on va faire comme s'il était toujours dans la course.

Mon pronostic actualisé est par conséquent le suivant :
  • Mélanchon : 20%
  • Hamon : 20%
  • Macron : 20%
  • Bayrou : 20%
  • Fillon : 20%
  • Le Pen-Pon : 20%
Parmi ces six prétendants cherchez l'erreur.

Aux extrêmes les candidats n'ont à se garder que d'un côté, par contre tous les autres font face à un danger de porosité avec les deux qui les encadrent ; chacun peut prendre des voix à celui qui le jouxte mais peut aussi en perdre.

Bien malin celui qui peut prédire qui sera le futur président de la République, cependant je vais prendre le risque insensé de faire un pari sur le deuxième tour avec le résultat suivant :
  • Macron : 70%
  • Le Pen-Pon : 30%
Mon cœur penche pour Mélenchon, le seul à avoir quelque chose dans les tripes pour dire ce qui ne va pas dans ce pays (pour les solutions on peut discuter de la faisabilité) malheureusement il n'a à mon avis aucune chance.

Hamon va se faire bouffer à sa droite et à sa gauche.

Bayrou, comme d'habitude, va faire de la figuration, soit en personne soit par candidat interposé.

Fillon a des soucis pénélopiens à se faire et va aller nourrir pour une bonne part et Macron et Le Pen-Pon.

Macron, que je croyais une baudruche qui allait se dégonfler semble être une baudruche qui va tenir le coup, au moins jusqu'à son élection.

Le Pen-Pon ne passera pas, ayant encore trop de monde contre elle et c'est tant mieux.

Voila voila, qui vivra verra, je suis à temps d'actualiser à nouveau ces prévisions, il reste trois mois et tout peut encore arriver.



3 commentaires:

  1. J'ai bien peur que Mélenchon soit un second Jean-Marie, en fait il ne veut pas le pouvoir, juste exister.


    Robert

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux qu'être en total désaccord avec vous sur ce point.

      D'abord comparer Mélenchon à Le Pen n'est pas raisonnable, mais je pense que vous voulez le faire sur le point précis de la volonté (ou non) de parvenir au pouvoir.

      Cela pouvait effectivement se discuter avec Le Pen père quand il était « aux affaires » du FN, mais ce n'est plus le cas avec sa fille qui s'y croit vraiment.

      Quant à Mélenchon il a suffisamment de soutiens de bon niveau pour pouvoir constituer un gouvernement qui tienne la route, en tout cas qui ne fasse pas pire que ce que nous avons connu avec Sarkozy ou Hollande, deux présidents qui ont appliqué une politique libérale située entre le centre droit ascendant extrême droite pour l'un et le centre gauche ascendant droite pour l'autre.

      Mélenchon peut compter sur le PC (et il y a au PC beaucoup d'intellectuels n'ayant rien à voir avec le niveau du FN) ainsi que sur toute l'aile gauche du PS et même j'en suis sûr une partie des hollandistes... sans compter les écologistes (Mélenchon est l'un des rares à avoir des idées bien claires sur l'écologie)

      Pour toutes ces raisons je suis persuadé que Mélenchon croit en ses chances, en tout cas je pense qu'il fera un score honorable ; s'il ne passe pas le premier tour ce sera probablement parce que certains électeurs qui auront voté Hamon lui auront fait défaut ; sans Hamon il aurait un électorat plus étendu et de grandes chances de passer.

      Aux dernières nouvelles les sondages de janvier (qui valent ce qu'ils valent...) donnent : Mélenchon entre 10 et 15% ; Hamon entre 6 et 15% ; Macron entre 16 et 24% ; Fillon entre 21 et 28% ; Le Pen entre 22 et 27% (https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_sondages_sur_l'%C3%A9lection_pr%C3%A9sidentielle_fran%C3%A7aise_de_2017#Janvier_2) sachant que les deux derniers font actuellement face à de petits problèmes, surtout Fillon...

      Avec les voix de Hamon et de Jadot Mélenchon arriverait en théorie à 27%...

      Et il reste encore trois mois avant le premier tour...

      Supprimer
  2. J'ai bien précisé Jean-Marie qui n'a jamais voulu être président de la république. Pour le reste, un gouvernement qui tient la route c'est de l'utopie, il y a belle lurette que je me suis rendu compte qu'un politicien cherche à faire carrière avant toute autre chose. Je vote blanc depuis que je suis majeur (21 ans à l'époque) De Gaulle n'étant plus là et personne pour lui arriver à la cheville.


    Robert

    RépondreSupprimer