Nombre total de pages vues

dimanche 14 mai 2017

Le bêtisier qui se tire une balle dans le pied !

Usbek nous a habitués à écrire des âneries, et dans son bêtisier qu'il se croit obligé d'inclure dans chacun de ses bulletins il expose le plus souvent sa propre bêtise.

Mais ce coup-ci il fait fort.

Dans le dernier bulletin son bêtisier évoquait un article qui n'était qu'une blague de potache façon Gorafi, il émanait d'un site canadien, le journal de Mourreal, dans lequel on pouvait lire :
  •  Une activiste écologiste de Greenpeace a entrepris ce matin de relever un véritable défi afin de sensibiliser la population aux effets du réchauffement climatique.
  • Marie-Chantale Auger a décidé de passer une année entière à l’intérieure d’un congélateur placé dans le magasin Walmart du Quartier Dix30, à Brossard.
Évidemment Usbek a pris l' «information » au tout premier degré en la relayant « sérieusement » et en la traitant comme s'il s'agissait d'une « bêtise » d'activiste écologiste militant pour Greenpeace...

Il s'est fait vertement recadrer par plusieurs intervenants qui sont (un peu) moins bêtes que la moyenne des lecteurs assidus du site Skyfall :
  • 2.  Vistodelperu | 12/05/2017 @ 15:05 Je retirerais la mention à hibernatus, na nouvelle a été publiée dans un journal quebecquois « partenaire » du Gorafi… la blague était bonne mias c’était juste une blague.
Vu du Pérou la bêtise d'Usbek était clairement identifiée.
  • 3.  Cdt Michel e.r. | 12/05/2017 @ 15:17 @ Usbeck
    Votre Hibernatus dans le Bêtisier, c’est une blague !
    Voir le bas de la page :
    Le Journal de Mourréal assume toute responsabilité pour la nature satirique de ses articles et la nature fictive de leur contenu. Tous les personnages apparaissant dans les articles de ce site – même ceux basés sur des personnes réelles – sont entièrement fictifs et toute ressemblance avec une personne vivante, morte ou mort-vivante, n’est purement qu’un miracle.
    Retirez vite ça avant qu’on ne se moque de l’Association.
Pour ce qui est de se moquer de l'Association, pas besoin en fait d'Usbek, c'est déjà largement réussi avec les pointures que l'on connait comme Rittaud ou Gervais (plus le petit nouveau Pont qui vient de rejoindre le comité, heu, scientifique...)
  • 6.  Tamise | 13/05/2017 @ 11:03 L’humour étant un moyen efficace pour souligner la bêtise, pourquoi ne pas le réintroduire dans un paragraphe humour ?
On appelle cela tenter de retomber sur ses pattes en faisant passer la bêtise pour de l'humour.
  •  9.  Cdt Michel e.r. | 13/05/2017 @ 12:26 Tamise (#6),
    L’humour du Journal de Mourréal n’est pas très fin.
    Tout ce que cet article mérite c’est un lien vers la page au Bistrot. Je dis bien la page, pour qu’on voit tout le sérieux des autres sujets abordés :
    – Un hamster portant le stigmates du Christ attire les pèlerins en Beauce
    – Il surprend son chat et son poisson rouge en plein rapport sexuel
    – Elle poursuit Hydro-Québec après être tombée enceinte de son compteur intelligent
    – Arabie saoudite: Des scientifiques admettent que la femme est un mammifère, mais pas un « humain »
Que des informations bien plus sérieuses que tout ce qu'on peut lire sur Skyfall, car au moins elles ont pour but de faire (sou)rire.

Et le dénommé Usbek tout penaud de reconnaitre son erreur :
Preuve qu'il y a vraiment cru.

Et pour se faire pardonner il fait disparaitre carrément son faux-pas et met à la place ceci :
  • Arnold Schwarzenegger vient à la rencontre d’Anne Hidalgo
    Arnold Schwarzenegger est venu signer avec Anne Hidalgo une convention de coopération entre leurs organisations respectives (le C40 et le R20) nous apprend 20minutes. Le style amphigourique du communiqué de presse de la mairie de Paris laisse augurer de l’efficacité de cette coopération (et de la bonne utilisation des deniers publics). Morceau choisi :
    L’une de leurs priorités sera de soutenir la nouvelle génération de femmes qui s’engage dans le monde entier en faveur du Climat. Cela prendra la forme d’un programme de mentorat, qui accompagnera des centaines de jeunes leaders sur tous les continents, qui soutiendra de nouveaux programmes de recherche sur l’impact du dérèglement climatique et l’organisation d’événements ambitieux de sensibilisation du grand public.
De toute évidence Usbek ne connait pas la définition du mot amphigourique qu'il utilise pour faire savant :
  • Littéraire. Se dit d'un style, d'un écrivain embrouillé et obscur (source larousse)
  • Qui a le caractère de l’amphigouri, figure de rhétorique qui consiste à écrire un discours ou un texte de manière volontairement burlesque, obscure ou inintelligible.(source wiktionary)
  • En parlant d'un écrit, d'un discours, d'un lang., d'un style] Qui a le caractère de l'amphigouri. Synon. embrouillé, obscur (source cnrtl)
  • Figure de rhétorique qui consiste à écrire un discours ou un texte de manière volontairement burlesque, obscure ou inintelligible. Par extension, écrit ou discours dont les phrases, contre l’intention de l’auteur, ne présentent que des idées sans suite et n’ont aucun sens raisonnable. (source lachal)
Les synonymes d'amphigourique sont, entre autres, alambiqué, ampoulé, confus, embrouillé...

On peut ne pas être d'accord sur la démarche d'Hidalgo et de Schwarzenegger, pourquoi pas, mais le communiqué de presse n'a rien d'amphigourique, il est clair, concis et compréhensible de n'importe quel adulte normalement constitué, c'est-à-dire ayant une capacité cérébrale et un QI correspondant à la moyenne.

Mais voilà, le communiqué de presse évoque le C40 présidé par Hidalgo ainsi que le R20 créé par Schwarzenegger ; ces organisations à but non lucratif ont le grand malheur de
  • pour le C40 :  fédère[r] 90 des plus grandes villes du monde, représentant plus de 650 millions de personnes et un quart de l'économie mondiale. [et] se consacre[r] à la lutte contre le dérèglement climatique et à la conduite de politiques urbaines qui réduisent les émissions de gaz à effet de serre et les risques climatiques, tout en améliorant la santé, le bien-être et les opportunités économiques des citoyens.
  • pour le R20 : promouvoir et [...] mettre en œuvre des projets locaux alliant des avantages économiques, sanitaires et environnementaux, notamment en réduisant la consommation d'énergie et les émissions de gaz à effet de serre. L['] ambition [des gouvernements régionaux fédérés par le R20] est aussi de soutenir la création d’emplois « vert » (sic)
On passera sur les rares fautes d'orthographe, le texte est vraiment trop « réchauffiste » et « écologiste » pour Usbek qui pense que préparer l'avenir en fédérant 90 des plus grandes villes du monde représentant 650 millions de personnes ce n'est que du temps perdu.

Effectivement, près de 10% des habitants de la planète, ce doit bien être digne de figurer dans le bêtisier de Skyfall.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire